Les gamers solidaires avec les soignants !

La Fondation de l’AP-HP est soutenue par de très belles initiatives individuelles ou en groupe. Le ManeEvent en est un exemple. Lors de la première vague de Covid-19, des gamers et streamers lancent cet événement pour soutenir les soignants. En deux éditions, ce sont plus de 30 000 euros qui ont été réunis ! Nous avons souhaité mettre à l’honneur cette belle initiative en rencontrant le créateur de l’événement et l’un des participants.

Lors de la première vague de Covid-19, Florent Calderone (CalderMane), jeune monteur de 33 ans souhaite mobiliser son entourage. Gamer amateur pour des jeux en ligne, il décide de mobiliser d’autres personnes en lançant un événement de collecte en ligne. Le principe, jouer en live et en commun pour susciter des dons. Il crée alors le ManeEvent, aidé de développeurs, où les dons sont automatiquement redirigés vers la plateforme de cagnotte de la Fondation de l’AP-HP. Florent Calderone nous raconte cette aventure :

CalderMane : « Je regardais les chaines Twitch de live de jeux et voyais des centaines de personnes connectées, je ne voulais pas me sentir égoïste, j’ai eu envie de faire quelque chose pour les autres qui vivaient cette crise de plein fouet. J’ai eu la chance d’être en lien avec une personne qui travaillait dans l’hôpital à cette période, qui me racontait les conditions de travail extrêmement difficiles et m’expliquait les difficultés financières. Et puis les hôpitaux parisiens me parlaient plus particulièrement puisque j’avais en tête l’histoire de mon ami et participant à l’événement, NemeWheel, qui avait été sauvé étant plus jeune par les équipes de la Pitié-Salpêtrière puis Armand Trousseau, AP-HP. 

C’est comme cela que démarre la première édition, j’ai lancé le défi à la communauté de joueurs « Dark Soul », c’est-à-dire des habitués à des challenges et des difficultés extrêmes puis j’ai sélectionné 25 joueurs aux profils diverses mais ayant tous comme but commun de soutenir les équipes dans les hôpitaux. Du 17 au 19 avril 2020, nous avons réalisés 25 lives et 20h de jeux sur un week-end et ce sont 13 493 euros qui ont été collectés !

Ce sont des jeux très exigeants, dont le sujet est difficile, la moindre erreur ne pardonne pas donc pour surmonter nos difficultés nous devons nous entraider. Cela résumait notre situation pendant la crise Covid-19. Nous sommes des joueurs amateurs, nous avons créé cela à partir de rien, nous n’avons pas de grande communauté mais un objectif commun de nous battre et nous entraider. C’est la force de ce que l’on peut faire tous ensemble, en sortant de notre zone de confort. On a vraiment pu voir la force de cette communauté, les gens sont soudés ! 

Et c’est pour cela que nous avons créé une seconde édition du 23 au 25 avril 2021, cette fois-ci ce sont 15 000 euros qui ont été collectés ! »

Clément

Clément (NemeWheel) est un joueur qui a participé à ces deux événements caritatifs. Il nous raconte pourquoi il a participé et nous en dit un peu plus sur les valeurs qui anime cette communauté de gamers :

Neme Wheel : « Tout le mérite revient à CalderMane qui est l’initiateur de cette belle aventure ! Calder a entendu parler de moi grâce à une connaissance que nous avions en commun. Il m’a contacté sur Discord, si mes souvenirs sont bons, quelques semaines avant le 1er ManeEvent car mon profil l’intéressait : streameur en situation de handicap moteur, ayant la particularité de jouer d’une manière totalement différente des personnes dites « normales » en raison de ce handicap justement. Par la même occasion, Calder savait que j’étais un streameur de Dark Souls 3 qui aimait se lancer des défis compliqués (du speedrun notamment) sur un jeu qui l’est déjà intrinsèquement. Bref, je correspondais à son but : réunir la communauté des joueurs Souls autour d’un événement caritatif au profit de l’AP-HP afin de leur venir en aide dans cette période compliquée du COVID-19. 

Lorsqu’il m’a détaillé son projet, j’ai tout de suite été conquis et j’ai dit oui sans hésitation. J’ai eu l’occasion de participer aux deux années consécutives du ManeEvent et je ne regrette absolument pas car cela m’a offert une expérience incroyable et j’ai pu apporter ma petite pierre à l’édifice ! 

Alors pourquoi j’ai dit oui ? Parce que la perspective de streamer tout au long d’un week-end sur un jeu que j’ai ADORÉ, de rejoindre une belle communauté de streameurs et d’aider l’AP-HP, j’ai été hypé ! Tous les ingrédients ont été réunis pour que je dise oui. Mais ma principale motivation a été d’effectuer un « retour à l’envoyeur » à l’AP-HP : en effet, mon handicap moteur est dû à une maladie génétique rare que j’ai depuis la naissance appelée arthrogrypose. Lorsque je suis né, dans le nord de la France, le médecin de l’époque avait diagnostiqué une mauvaise pathologie me concernant et m’avait plus ou moins condamné… Mais mes parents ont refusé cette fatalité et ont décidé de se battre : direction la capitale pour me sauver ! Mes premières semaines voire premiers mois d’existence ont été très compliqués avec notamment un gros souci d’alimentation… Bref, si l’on ne faisait rien, j’allais vers une mort certaine… C’est donc la Pitié-Salpêtrière qui m’a requinqué et m’a sauvé. Ensuite, jusqu’à mes 16 ans, c’est l’hôpital Armand Trousseau qui me suivait et où j’allais faire un bilan annuel.  

Bref, sans l’AP-HP je ne serai pas là pour vous livrer mon témoignage et je n’aurai pas la santé que j’ai malgré ma pathologie. Sans l’AP-HP, je n’aurais pas été là pour pouvoir participer à cet événement. Et sans l’AP-HP, je n’aurais pu montrer qu’avec de la volonté, du courage et de la pugnacité, on peut outrepasser son handicap et faire de belles et grandes choses, notamment dans des jeux vidéo compliqués !  

Il était donc normal pour moi de pouvoir les aider en retour, même si ma contribution fut maigre en comparaison de tout ce qu’ils ont pu faire pour moi. Mais quand Calder m’a contacté pour ce projet, c’était une évidence pour moi de saisir cette opportunité de ce « retour à l’envoyeur » et de les aider. Cela me tenait vraiment à cœur ! Ce n’est pas prévu que Calder refasse un jour un ManeEvent au profit de l’AP-HP, mais si l’occasion se présente à nouveau un jour de participer à une telle aventure je ferai tout pour pouvoir y participer à nouveau. »

La Fondation de l’AP-HP – MERCI de votre chaleureux soutien, à vous et à toute la communauté qui s’est mobilisée à deux reprises pour soutenir les équipes de l’AP-HP.