Covid-19 : Ouverture anticipée d’un bâtiment “Réanimation Bloc interventionnel” à l’hôpital Henri-Mondor

Face à la crise sanitaire du Covid-19, l’AP-HP a totalement réorganisé ses services pour assurer la prise en charge d’un nombre exceptionnel de malades, nécessitant des soins très lourds. Parmi les prouesses réalisées, l’ouverture anticipée d’un nouveau bâtiment “Réanimation Bloc interventionnel – RBi” à l’hôpital Henri-Mondor a notamment été rendue possible grâce à un don exceptionnel fait à la Fondation de l’AP-HP.

Dans l’enceinte de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil, l’ouverture du nouveau bâtiment était initialement prévue pour septembre 2020. Début avril, deux étages ont été mis en service avec six mois d’avance dans une configuration adaptée à la prise en charge de patients atteints du Covid-19 : 85 patients ont pu être accueillis dès le 9 avril 2020.

Cette mise en service partielle, anticipée et provisoire des lits de réanimation et de soins critiques du bâtiment, afin de contribuer à la montée en charge des capacités de l’AP-HP face au pic épidémique, a notamment été rendue possible grâce au don du Groupe Dassault à la Fondation de l’AP-HP en cette période de mobilisation générale contre le COVID-19. Ce soutien a permis de finaliser les achats nécessaires à l’ouverture de ces nouvelles capacités (lits de réanimation, respirateurs, pousses seringues, différents scopes et matériels de surveillance…) pour faire face à l’afflux de patients. 

Une fois la crise passée, le nouveau bâtiment RBi reprendra sa place dans le déploiement du projet médical de territoire, moderne et innovant, en regroupant, au sein d’un bâtiment neuf, les réanimations, le bloc opératoire (21 salles dont 2 salles hybrides, et la salle de surveillance post interventionnelle (SSPI).