Lancement de « Stroma-Cov2 », un essai clinique pour traiter des patients Covid-19 intubés – ventilés

L’essai « Stroma-Cov2 », initié par le Dr Antoine Monsel du service de réanimation chirurgicale polyvalente de l’hôpital Pitié-Salpêtrière – AP-HP, et lancé le 2 avril 2020, vise à traiter des patients intubés-ventilés présentant un syndrome respiratoire aigu sévère (SARS Cov2) dû au virus.

L’une des complications graves du Covid-19 est un syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) conduisant à une hospitalisation en réanimation avec une mortalité de 30% à 60%. L’une des principales causes de ce syndrome est une inflammation aiguë du tissu pulmonaire, causée par une libération explosive et incontrôlée de molécules (cytokines) pro-inflammatoires et pour laquelle il n’existe, à l’heure actuelle, aucun traitement.

On sait cependant que les injections de cellules présentes dans le sang de cordon ombilical (les cellules stromales mésenchymateuses) sont efficaces dans le traitement d’autres maladies ayant une forte composante inflammatoire, par exemple les maladies auto-immunes, certaines complications des greffes de moelle destinées à traiter des maladies du sang, l’insuffisance cardiaque ou des pathologies hépatiques. Il existe à l’AP-HP une très grande expertise sur ces sujets, au sein de l’Unité de Thérapie Cellulaire (UTC) de l’hôpital Saint-Louis et du Centre MEARY, dirigés par Jérôme Larghero.

L’idée de Stroma-Cov2 est donc de tester ces injections de cellules auprès des patients Covid-19 pour contrôler l’inflammation associée au SDRA, d’accélérer sa résolution et de réduire ainsi la mortalité qui lui est associée. L’essai consiste en trois administrations intraveineuses de cellules, répétées toutes les 48 heures, avec comme critère principal de jugement l’évolution des paramètres respiratoires et de l’état clinique des patients.

L’équipe de l’UTC et du Centre Meary de l’AP-HP, que la Fondation de l’AP-HP soutient par ailleurs, s’est mobilisée pour produire les cellules nécessaires dans un délai record et le Pr Philippe Menasché, chirurgien cardio-vasculaire de l’hôpital Européen Georges Pompidou, a mis son expérience du traitement de l’insuffisance cardiaque par cellules souches au service de ce projet. Merci à tous pour leur mobilisation exceptionnelle et immédiate !

Consulter le communiqué de presse de l’AP-HP : https://www.aphp.fr/contenu/covid-19-lap-hp-lance-lessai-stroma-cov2-pour-traiter-des-patients-intubes-ventiles

Voir tous les communiqués de presse de l’AP-HP sur https://www.aphp.fr/espace-presse